INHUMAN

13 mars 2013

Lumière sur le pneumothorax spontané.

pneumothorax1

J'ai beaucoup hésité à vous parler de ce pneumothorax ici mais finalement pour moi, c'est important. Si vous ne le savez pas, c'est la raison pour laquelle je n'étais plus présente sur le blog ces dernières semaines malgré les articles rédigés à l'avance. Et il y en avait beaucoup, de ces articles :).

J'ai donc fait un pneumothorax spontané et pour moi, désormais, ça me semble presque évident que j'allais en faire un avec ma silhouette. Mais sur le coup, je ne savais pas ce que c'était. Voilà pourquoi j'estime important d'en parler pour qu'il ne reste pas dans l'ombre, que les gens ne soient pas paumés comme je l'ai été si malheureusement cette saleté leur arrive.

Qu'est ce que le pneumothorax spontané ?

Le pneumothorax est le nom méchant pas beau du décollement de la plèvre. Et le décollement de la plèvre, c'est simplement quand les deux feuillets de la plèvre, qui permettent de tenir le poumon bien fixé au thorax lors de l'expiration de l'air, n'adhèrent plus. Le poumon se décolle petit à petit comme une crêpe et se replie sur lui-même. La différence entre un pneumothorax et un pneumothorax spontané, c'est que le spontané ramène sa fraise sans aucune raison. Il m'est arrivé alors que je marchais paisiblement, c'est passionnant.

Qui est concerné ?

Le pneumothorax spontané touche en majorité les gens d'une vingtaine d'années, grands et longilignes. Et plutôt les hommes que les femmes. Autant vous dire que je suis en plein dedans avec ma silhouette d'asperge. Vraiment, vraiment pas de chance.

pneumothorax2source de l'image : Le figaro

Quels sont les signes ?

- coup de poignard dans la poitrine lors du déclenchement du décollement

- difficultés respiratoires

- bruits parasites dans le thorax ("flop" ou "schlop", en gros :3)

- douleurs persistantes accentuées par la toux, les éternuements, mouvements

- douleurs intercostales à répétition (j'en ai fait toute mon adolescence à cause de bulles d'air)

Que faire ?

Si j'avais su tout ça ? J'aurais été immédiatement faire une radio aux urgences. Mais non, j'ai consulté un médecin qui a tenté de me rassurer en me parlant de douleur intercostale avant tout. J'ai donc pris mon mal en patience les premiers jours. J'ai vécu genre... normalement ? J'ai même tenté des mouvements sportifs au cas ou c'était des douleurs musculaires, sait-on jamais ?

Puis, à 2 jours de ma radio, je commençais à réellement angoisser de ces "flop flop" dans mon thorax et ces difficultés à respirer. Je ne m'étais jamais sentie aussi mal avec des douleurs intercostales, quand même. À la radio, on m'a donc annoncé la chose. J'étais aux anges de savoir que ça pouvait se remettre tout seul avec du repos seulement ! Mais bon, je me trompais.

p4

Oui, ça peut arriver même en dormant.

Comment soigner un pneumothorax ?

Alors oui, si on a de la chance, un pneumothorax peut se soigner avec quelques jours de repos, alité.

Mais ayant aggravé mon cas dans l'ignorance la plus totale de ma pathologie, j'ai dû subir les soins les plus intensifs pour réparer ce poumon crêpe fifou ! J'ai donc tout subi ou presque.

1 - Repos : non concluant

2 - Drainage thoracique : pose d'un tuyau dans le thorax en aspiration, pour évacuer l'air entre les deux plèvres. Non-concluant, récidive le lendemain matin de l'ablation du drain.

3 - Opération chirurgicale : Il en existe plusieurs, avec ou sans aide caméra. Pour ma part, on m'a assurée que j'ai eu le droit à la meilleure de toutes, au taux de récidive inférieur à 1% et dans le meilleur hôpital qui soit. J'ai donc subi une une ablation des bulles et blebs de mon poumon, susceptibles de créer à nouveau de l'air à la surface de celui-ci, puis une abrasion mécanique de la plèvre sans aide caméra (il s'agit d'irriter les deux feuillets de la plèvre avec une sorte d'éponge pour la faire saigner). Après l'opération, deux drains thoraciques sont posés afin d'évacuer l'air, le sang et éviter les infections.

Les suites

C'est lourd, je ne le cache pas. Mais à l'heure actuelle, à environ 2 semaines de ma sortie d'hôpital, je vis simplement au ralenti et le tout sans anti-douleurs s'il vous plaît. Moi qui ai horreur des médicaments, qui ai été droguée comme pas possible dans ces établissements, j'ai eu peur de la douleur insurmontable qui allait m'accompagner à la suite de cette opération mais il n'en est rien ! Je suis plutôt contente de pouvoir retrouver doucement un rythme de vie normal même si j'ai hâte de vraiment reprendre mes activités à 200 à l'heure comme avant !

cica2Vous ne me manquerez pas, drains.

En conclusion

Faites vraiment attention à vous. Surtout si vous êtes de cette même silhouette, grande, mince et longiligne. Évitez les sports trop extrêmes, la cigarette, la DROGUE.

Après cette aventure, un réel monde parallèle et enfoui s'est ouvert à moi. Celui des "ah ben ouais, moi aussi j'ai fait un pneumothorax spontané, c'est normal !" NORMAL, AH OUAIS. Même mon chirurgien figurez-vous. Un jeune d'à peine 35 ans, grand et mince, m'a annoncé avant de me charcuter "TÉKATÉ moi aussi j'en ai fait un et regarde-moi aujourd'hui, c'est rien du tout, lol !" Des collègues, des amis, de la famille sont revenus vers moi en m'annonçant avoir vécu le même traumatisme.

C'est juste fou. Moi qui ne connaissais rien de cette pathologie dans sa version spontanée, voilà que des dizaines de personnes m'annoncent qu'elles l'ont vécu, en éternuant, en courant, en riant... J'estime alors qu'on en parle vraiment pas assez, c'est dingue et presque dangereux. J'aurais réellement pu aggraver mon cas 10 fois plus que ça si je ne sentais pas qu'il se passait un truc plus louche qu'une douleur intercostale. Alors j'espère que maintenant, vous saurez ! Je sauve peut-être des vies là et tout.

@+ l'Internet ! <3


Commentaires sur Lumière sur le pneumothorax spontané.

  • Spontané !!!!

    Première nouvelle. Je ne savais pas qu'on pouvait faire un pneumothorax spontanément, en marchant ! (Remarque, moi je me suis cassé une cheville en traversant la rue o_x... pas mieux) Quelle saloperie ! et c'est là qu'on se rend compte combien on est peu de chose et combien le mécanisme de la respiration, c'est quand même vachement bien foutu !
    Bon rétablissement, et ralentis un peu... 100 à l'heure, ça suffit peut être

    Posté par Vi, 13 mars 2013 à 16:02 | | Répondre
  • c'est fou hein ? c'est un peu pareil pour tout, dès qu'une chose un peu hors du commun t'arrive, plus ou moins grave, tu te rends compte que quasiment tout le monde l'a vécu dans certains cas, et ça rend la chose banale.

    Merci d'en avoir parlé, et, je l'ai déjà dit mais, rétablis-toi bien espèce de femme longiligne.

    Posté par rose cocoon, 13 mars 2013 à 16:10 | | Répondre
  • Alors continue à bien te reposer et plutôt que du 200, table sur du 100 à l'h, c'est déjà pas mla et on n'a qu'une vie, autant qu'elle soit la plus belle et la plus longue possible. Et comme tu es déjà bien gâtée avec tes dents, pas la peine d'en rajouter!

    Posté par Ax-L, 13 mars 2013 à 16:30 | | Répondre
  • C'est ça haha, je pensais vraiment que pour se décoller la plèvre il fallait y aller, être un gros ouf et tout. Et non, ça peut se faire spontanément, damn. Quelle misère, on peut rien faire pour l'éviter en plus, sauf évidemment éviter de fumer, mais rien de plus...

    Et tout pareil Rose Cocoon, c'est drôle à quel point beaucoup l'on vécu mais n'en parlent pas. Il faut en parler, ça aide, ça rassure ceux qui traversent la même chose ! Décidément, entre ça et mon chantier dentaire.. j'en ai de la chance :3

    Posté par Inhuman, 13 mars 2013 à 16:32 | | Répondre
  • Très intéressant ton article et bien expliqué. J'ai fait une penumothorax spontané il y a 5 ans et demi, j'avais 16 ans à l'époque. Je n'avais jamais entendu parler de ça auparavant. Il était 22h50, j'étais assise sur une chaise et c'est en me levant que j'ai ressenti le "coup de poignard dans la poitrine" ! Puis grande difficulté à respirer, mais je suis quand même aller me coucher en pensant que ça irait mieux le lendemain... Pas du tout, alors direction le médecin qui soupçonne le penumothorax et m'envoie aux Urgences. C'était bien ça, donc pose du drain et alitement à l'hosto pendant 5 jours. Ils voulaient m'éviter l'opération mais quelques heures après le retrait du drain, c'est la récidive. Donc abrasion de la plèvre le lendemain. J'ai eu très mal pendant 3-4 jours, même la morphine ne me soulageait pas... Et puis à la sortie de l'hôpital ça allait bien mieux, on reprend une vie normale mais "au ralenti" comme tu l'as dit. Mais depuis je vis avec au fond de moi la peur que ça se reproduise un jour... Je ne souhaite cette douleur à personne !

    Bon Rétablissement ! Prends soin de toi.

    Posté par Caro-Liine-54, 13 mars 2013 à 16:53 | | Répondre
  • Bah je connaissais meme pas..
    Tu as bien fait d'en parler, surtout si ca se produit en faisant des gestes de tous les jours..
    Bon courage en tout cas

    Posté par Jû rock-or-not, 13 mars 2013 à 17:11 | | Répondre
  • Ben merde alors!! Merci pour ces infos et ravie que tu sois de retour!

    Posté par Léo et Bambou, 13 mars 2013 à 17:31 | | Répondre
  • Merci pour vos commentaires et à toi @Caro-Liine-54 pour ton témoignage... je vis également dans la peur constante de la récidive, je "teste" mon poumon à chaque mouvement, mais beaucoup me rassurent et me disent de ne pas tant m'angoisser... Surtout mon collègue qui en a fait un il y a 20 ans et n'a subi qu'un drainage seulement et qui n'a pas fait de récidive alors qu'il fume comme un pompier !

    On va juste croiser les doigts et tout faire pour que ça ne se produise plus, je ne le souhaite à personne non plus. Surtout ces drains de malheur :'(

    Posté par Inhuman, 13 mars 2013 à 18:18 | | Répondre
  • c'est vrai qu'il y a un sacré manque d'information sur le sujet. ça permettrait aux gens de s'inquiéter au bon moment et de traiter la chose avant que ça ne s'aggrave. Bon courage à toi pour ta convalescence

    Posté par Djahann, 13 mars 2013 à 18:58 | | Répondre
  • Ça fait un joli nom de dragon dans Skyrim ça "pneumothorax"

    Back in the real world/life, bien ouej meuf, .

    Posté par pripri, 13 mars 2013 à 19:43 | | Répondre
  • Je viens juste de lire le motif de ton absence ! je croyais que tu avais été opérée de tes dents ! ma "pôvre" chérie tu accumules en ce moment ! pourtant nous t'avons souhaité une bonne année de tout notre coeur !! alors stp prends soin de toi, ne fais pas "l'andouille" et ralentis !!!!!!! et merci pour toutes ses explications très claires, je ne connaissais pas du tout, cela fout quand même les chocottes ! bizzzz

    Posté par Kris, 15 mars 2013 à 11:05 | | Répondre
  • -

    prends soin de toi et retablis toi bien. merci pour cette petite revue medicale bien utile, je ne connaissais meme pas l existence de cette bête.

    Posté par freesia, 16 mars 2013 à 18:43 | | Répondre
  • bon retablissement!

    mon grand frere en a fait un il y a un an environ :s merci pour les explications, prends soin de toi (jme disais aussi qu'on te voyait plus ) des bisous

    Posté par amel, 20 mars 2013 à 17:50 | | Répondre
  • Question

    Tu dis que ça touche les personnes plutôt grande et mince, tu mesures combien toi ?

    Bon courage en tout cas !

    Posté par Alex, 22 mars 2013 à 00:25 | | Répondre
  • Oui ! Je mesure 1m76 et je pèse 47kg, pile le gros pas de chance...

    Posté par Inhuman, 22 mars 2013 à 12:05 | | Répondre
  • Pinaise ma pauvre petite Margaux...c'est dingue tout ça. J'espère que tu vas vite t'en remettre. En tout cas, ce post m'a appris ce que moi aussi j'ignorais COMPLETEMENT. Donc je te remercie de l'avoir posté. Maintenant, je saurai que si mes poumons s'affalent comme une crèpe, c'est un pneumothorax!! Quoi qu'il en soit, c'est pas du tout rassurant de se dire que ça peut arriver comme ça, de façon spontanée... :S

    Posté par Aizen, 29 mars 2013 à 07:53 | | Répondre
  • Merci beaucoup Aizen, je suis contente que cet article serve à quelque chose. Si je peux informer des gens pour qu'ils ne soient pas dans la crotte et paumés comme moi si ça leur arrive (ce que je n'espère pas), tant mieux ! Ah et que Renaud soit attentif à son corps alors, j'y pense tiens, il est pile dans la morphologie à risque erf !

    Posté par Inhuman, 29 mars 2013 à 22:38 | | Répondre
  • Oh, bah tu m'apprends des choses ! Comme beaucoup je pense, je ne savais pas que ça pouvait arriver dans n'importe quelle situation, comme la marche (dans ma tête, c'était quand t'éternuais trop fort ou une connerie du genre x)). Merci à toi d'avoir écrit cet article en tout cas, fort intéressant sur quelque chose de peu connu. Et rétablis-toi bien jolie Margaux !

    Posté par Vickieinthesky, 13 mai 2013 à 18:18 | | Répondre
  • Merci pour cette article.. Je suis aux urgences actuellement et j'attends les résultats.. Tu as raison, on en parle pas assez!
    Bravo encore pour l'article!

    Posté par Valérie, 27 juin 2013 à 10:50 | | Répondre
  • Je suis infimière donc, je connaissais mais ton article est très bien rédigé et vulgarise vraiment bien une pathologie assez compliquée. Je me doute que tu as dû passer des moments difficiles car au-delà de la douleur, c'est surtout la sensation d'oppressement qui est terriblement anxiogène.
    Bon courage, repose-toi bien!

    Posté par Frivole, 27 juin 2013 à 20:40 | | Répondre
  • franchement? Je pense pouvoir dire que rien que la douleur post opératoire est pas mal du tout. faut être connaisseur pour bien apprécier. Mais pour ma part, sous morphine et kutican je pouvais pas dormir de douleur...et le fait que ma copine m'ait abandonné le soir de la survenue de mon pneumo pour crise de jalousie aussi idiote qu'elle n'y était pour rien! Non non, ces drains comme des couteaux plantés dans les côtes sont archi Beurk et douloureuses. Bref, oui tu as raison d'en parler, j'ai fait le Cake en pensant à une grosse contracture musculaire, j'ai donc attendu le lendemain et c'était une mauvaise idée...
    Merci pour ton article, ton style punchy (je comprends tes 200 à l'heure, ils se lisent, je suis pareil, mais n'est-ce pas la cause de nos pneumos? tirer sur la corde tout le temps?

    ciao

    Posté par gero le dodo, 13 août 2013 à 11:54 | | Répondre
  • Très bon article en effet ! .. Mélange d'infos justes, d'un témoignage, et ponctué de quelques notes d'autodérision qui sont les bien venues
    Je viens de faire moi aussi un Pneumothorax spontanné la semaine dernière, un matin, au réveil, Paf .. Douleur Thoracique !
    Je suis infirmière, mais comme on dit, (et pour le coup c'est bien vrai), "les cordonniers sont les + mal chaussés" ... J'ai donc laissé courir, moi aussi, en pensant d'abord à une contracture musculaire. Je suis allée bosser un jour / deux jours / trois jours (!) avec cette douleur en fond, puis J'ai commencé à vraiment flipper le 3ème jour, voyant que la douleur se faisait de + en + présente. J'ai en fait plutôt pensé à des douleurs d'origine cardiaque (les symptômes sont proches) et ai fini par me rendre aux urgences au bout de 72H pensant que je frisais l'infarctus !
    Entre temps, Quelques "belles scènes" moi aussi ... A taper des sprints dans ma rue pour voir si je souffrais davantage à l'effort ou non, cherchant à tester ce que je pensais être mon coeur en vrac ! .. Bref, après coup j'en ris, et me dis que je n'ai fait que me décoller davantage le poumon !!
    Bref, arrivée aux urgences, Electrocardiogramme nickel mais la radio révèle un beau penumothorax ! .. Et spontané donc.
    J'ai le physique qui va avec moi aussi (grande et longiligne) et suis une grosse fumeuse également ce qui n'arrange rien.
    Bon, La suite fût le drainage ..(Je te passe les douleurs incessantes du drain puisque tu les connais mieux que moi), 5 jours d'hospit, dont je sors tout juste, et la peur de la récidive bien sur ... :-/

    Voilà voilà ... Une petite tranche de "vie" partagée .. Pas des meilleures, mais de celles qui donnent encore davantage de valeur & de sens à nos petites vies qui ne tiennent décidément pas à grand chose ... Une petite bulle d'air seulement parfois ..
    Encore une fois, J'ai vraiment trouvé ton article bien mené, et cela m'a donc fait réagir et m'a permis de déposer un peu de mon expérience toute récente, que nous sommes quelques un(e)s ici à avoir connu finalement.
    Enfin ... Et bien J'espère que tu vas bien depuis ! ... Et que tes respirations ne t'emplissent que d'airs nouveaux et de jolies bulles de créativité

    Amicalement

    Emi Lîe

    Posté par mie lie, 28 août 2013 à 23:21 | | Répondre
  • @mie lie : Merci pour ton commentaire, je te souhaite de vite te rétablir et que ça ne récidive pas, c'est vraiment une peur pour moi aussi. Pour ma part tout va vraiment bien pour l'instant, plus aucunes douleurs à déclarer. J'évite juste de porter des charges lourdes et de faire des efforts de ce type.

    Posté par Phocide, 03 septembre 2013 à 22:54 | | Répondre
  • mon copain en a fait une et va se faire opérer demain il m'a dit que ce n’était pas grave pour ne pas m’inquiéter sachant que je m’inquiète pour un rien étant une fille protectrice et me souciant du bonheur des gens que j'aime
    merci d avoir parlé de sa sur ton blog sa m'a beaucoup aider a comprendre tout correspond lui etant grand fin donc je pense que je vais lui dire d'arreter de fumer pour son bien

    Posté par laura, 06 octobre 2013 à 16:13 | | Répondre
  • Bonsoir, l'article est pas récent mais cela ma rappeler ce que mon homme a vécu "le pneumothorax spontanée" ! bon lui en as fait 2 de chaque côté nous en sommes a 4 on espère réellement que cela ne reviendra pas ^^ par contre bizarrement mon homme est petit pas très gros et pas un brin sportif ! les 4 il est a eu dans son camion (il est chauffeur routier ) sans avoir fait d'effort ! pour le 2 ème on s'est pointé aux urgence on a dit a la personne de l’accueil "je fais un pneumothorax" elle s'est mise a rire (genre on es des medecins, m'on conjoint lui a repondu qu'il recidivé donc il savait ce qui resenter ) il s'est avéré qu'on avait raison et pour le 3 et 4 nous on nous as cru dessuite mdr

    Posté par moi1313, 10 janvier 2014 à 20:45 | | Répondre
  • Bonsoir à tous,
    Personnellement, j'en ai fait un en mangeant dans un fast-food!!! Bon pour moi, c'était une bulle d'emphysème qui a éclaté et donc perte total du poumon. Le symptôme, un coup de poignard et impossible de rester adossé à une chaise mais pas d'essoufflement
    Il est vrai qu'aujourd'hui on ne parle pas de tout cela et qu'il peut être dangereux de ne pas aller se faire hospitaliser car si on l'a fait d'un côté, on peut le faire de l'autre et là, pas pareil si les deux se produisent à quelles heures! Mon premier chirurgien m'expliquait que cela était une cause des morts sur la route, car malheureusement le temps de réaction pour éviter le pire est de seulement 5 minutes!
    J'ai eu droit à deux interventions, la première était juste la pose d'un drain et cela n'a pas tenu après l'avoir retirer mais après la deuxième aucun problème mais je me retrouvais avec trois petits trous de plus!
    Je voulais savoir si pour vous, même après un an, vous aviez toujours des douleurs, là où les drains ont été placé? Moi j'en souffre aujourd'hui, mais cela ne m'empêche pas de vivre et de faire du sport et de monter à un rythme cardiaque de 200 pulse minutes.
    Pour finir, je dirai que 90% de mon entourage ne savait pas que cela pouvait arriver!

    Posté par nono19, 21 janvier 2014 à 20:58 | | Répondre
  • Bonsoir @nono19

    Merci de ton commentaire, aujourd'hui et presque 1 an après mon opération, je ne ressens aucune douleur au niveau des cicatrices de drains. Tout va très bien mais il m'arrive parfois d'avoir des sortes de "décharges électriques" ou faibles douleurs de type musculaires au niveau du poumon qui a été opéré mais c'est vraiment occasionnel.

    C'est tout de même grave de voir que si peu de monde soit au courant de ce problème, ça peut vraiment arriver à tout le monde et n'importe quand !

    Posté par Phocide, 22 janvier 2014 à 18:37 | | Répondre
  • Hello !
    J'avais déjà commenté ton article plus haut. Je me permets de répondre aussi à la question de "nono19" : j'ai été opérée d'un pneumothorax il y a plus de 6 ans, et tout comme "Phocide" je ressens occasionnellement des douleurs au niveau du poumon opéré. Pour ma part ça fait comme un bon "point de côté" mais qui dure 1 ou 2 secondes. Je n'ai jamais eu de douleurs au niveau des cicatrices des drains (par contre ils m'avaient touché un nerf durant l'opération et il s'est passé plusieurs années avant que je retrouve la sensibilité à l'endroit où il y avait les drains. C'était tout endormi, comme une piqûre chez le dentiste)...

    Bonne soirée !

    Posté par Caro-Liine-54, 22 janvier 2014 à 20:38 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour ton éclairage sur le pneumothorax
    Voilà que je viens de vivre cela ce matin sans crier gare alors que je conduisais mon petit à son stage.
    Ca fait un mal de chien et je saurai demain après la radio, si ce diagnostic médical est confirmé ou s'il s'agit de névralgie intercostale.
    Merci aussi pour le ton léger de ton propos pourtant grave

    Posté par Aurore, 04 mars 2014 à 16:34 | | Répondre
  • Bonjour à tous
    Je vous explique vite fais mon histoire
    1er pneumothorax fin avril 2012 quand j'étais dans mon canapé,un drain thoracique et une semaine d'hospitalisation
    2ème pneumothorax 2mois après le 1er,chirurgie thoracique pour coller le poumon 2semaine d'hospitalisation
    Et la il y a 3 jours 3ème pneumothorax je suis sorti hier de hôpital,pas de drain pas de chirurgie il était minim pour être opéré et il s'est récoler sur 1 jour.

    Suite à tous ces pneumothorax,j'en ai carrément marré et j'aimerai savoir si ceux qui ont faits des pneumothorax aurait eu des conseils pour éviter d'en refaire?parce que moi on ma dit de faire de la kiné respiratoire et faire du sport comme vélo courir natation pour faire travailler mes poumon.
    Et est ce que en vieillissant on a plus ou moins de risque d'en refaire?(car j'ai 2 avis différent du chirurgien et de mon médecin traitant.

    Bonne journée

    Posté par Réms59, 10 avril 2014 à 13:55 | | Répondre
    • bonjour j'arrive peut etre un peu tard .jai subis trois pneumothorax spontané un a droite et deux a gauche.sur ta question tu as tes réponses sans vouloir t'inquiéter.tu es déja a trois pneumothorax donc oui il est possible que tu en refasse d'autre ou pas ce que je te souhaite.comme ta plevre est fragilisée c est pour cela qu'ils l on talquer.je te souhaite le meilleur a oui si tu es fumeur voila ton premier risque porte toi bien cordialement ..

      Posté par david, 16 septembre 2017 à 09:36 | | Répondre
  • Hello,

    J'ai bien harcelé mes médecins pour savoir comment éviter la récidive justement et déjà selon eux après l'opération que j'ai subi c'est quasi impossible de récidiver. Je croise alors beaucoup les doigts.

    Mais ensuite, il n'y a pas de miracles, on peut faire de notre mieux pour éviter les particules, la fumée de cigarette, la pollution mais sinon, je crois qu'on peut rien faire... :'( Rester actif, faire du sport et des exercices respiratoires c'est toujours mieux je pense.

    J'ai connu quelqu'un qui a simplement eu un drain pour soigner son pneumo et qui 20 ans après n'a toujours pas récidivé alors qu'il fume comme un fou. C'est vraiment étrange. Pourtant le drain, ça récidive souvent on dirait... pour l'avoir souvent lu et... vécu.. Très étrange et aléatoire ! On ne peut que croiser les doigts.

    Posté par Phocide, 11 avril 2014 à 23:29 | | Répondre
  • je raconte mon parcourt de souffrance .

    Bonjour je suis un recidive de pneumothoraxe spontane le 15 mars 2013 j'ai consulte des medecins a l'hopital robert debree d'ou je suis suivie la bas depuis 1999 d'un cancer depuis je suis guerrie depuis 2002 Breff . pour mon premier pneumothorax ont mas pas donne l'ordre d'une opération .ont ma conseille d'abord du repos mon poumon a pris sa place en 1 mois tout seule .j'ai repris l’école .

    Puis le 15 juin 2013 mon poumon rechute je me suis rendu a l’hôpital Robert ballanger et je suis reste directement . le lendemain ont m’opère j'ai eu un drain une opération très très douloureuse j'ai pas eu le droit a la morphine par-ce-que sa ma coupe l'envie de faire pipi . j'ai passe 4 Jours de douleurs infernal . 2 semaine après ont me débranche du mur et ont me passe avec une petit machine a main qui aspire tte les salte de mon poumon pour que je sorte enfin de ma chambre . le lendemain mon poumon rechute a nouveau presque complètement . ma mère se fâche et demande comment sa se fait car ont nous avez dit dans 1 semaine nous devrions être la maison . le soir un notre chirurgien vient me voir en disent qu'il y'a eu une erreur medical que mon sirurgien precedent avais mis peux de calque sur la plais car comme il pensez que j'etait jeune de 17 ans sa suffise la quantite qu'il avais mis et par decu il a cree plus de bulle d'air en m'operent . se nouveau chirurgien ma jure que dans 1 semaine je rentrai a la maison et m'avais donne sa parole .
    moi qui savais d'ou j'etait deja passe et la douleurs j'ai refuse mon operation mais quelque minute apres je les accepte a nouveau je devais le faire j'avais plus le choix je me suis faire opere le soir meme d'urgence
    l'operation a eu des complication y'avais des bulle d'air tres important et grave le chirurgien pense qu'il devais me casse les cote et m'ouvrir de 45 cm et me plonge dans le coma pendant 2 mois , mais il a reussie a garde son sang froid et m'opere normalement car j'etait beaucoup trop jeune pour avoir une operation aussi lourde Bref
    je me suis reveille avec 2 drain au final en 1 semaine j'ai été dehors comme il a dit .je suis sortie le 24 Juin 2013 Donc presque 1 mois d'hospitalisation mais rien veux dire que sa sera pareille pour vous mois sa été différent de vous mette pas des idée dans la tete .
    et j'ai eu 6 mois sans sport et aujourd hui je suis en pleine forme j'avais perdu 5 kilo
    et j'ai tout recupere j'ai encore a se jours mon torse endormie mais sa c'est normal sa prend (1 ans pour le sentir a nouveau ) a se jours j'ai 18 ans .
    voila ma grande histoire

    Posté par Damien, 10 mai 2014 à 20:04 | | Répondre
  • Bonjour à tous et merci de vos témoignages... on se sent moins seul et ça rassure un peu même quand le parcours de certains n'est pas de tout repos !
    Je fais en ce moment mon troisième pneumothorax spontané du même côté en un peu plus de 20 ans.
    1991, premier épisode, pneumothorax droit complet : repos mais le poumon ne veut pas reprendre sa place donc après 2 semaines d'attente (une sans savoir ce que j'avais... et l'autre à me reposer...) on me pose un drain, 3/4 jours d'hosto et c'est reparti !
    2001, deuxième épisode, cette fois seul le sommet est décollé. Repos et il a repris sa place tout seul.
    25 juillet de cette année, troisième épisode, semblable au deuxième sauf que j'étais en vacances loin de chez moi. Je me repose, ça va mieux et je rentre : 6h de route et à l'arrivé re-douleurs... Je trouve ça pas normal, surtout que je sens quelque chose qui "bouge"... Urgences : pas trop visible à la radio mais au scanner, décollement du sommet, un peu en bas et un peu derrière. Je ne voulais pas rester en surveillance à l'hosto, je suis rentrée chez moi et je me repose depuis 3 jours. Je reste allongée le plus possible. Je crois que je vais sérieusement envisager l'opération pour être tranquille. Est-ce que quelqu'un connait la différence entre thoracotomie et video thoracoscopie ? Je cherche des info sur les différentes techniques. Je vois mon médecin demain et je lui demanderai mais si on a plusieurs sons de cloches... surtout de la part de gens qui l'ont vécu...
    Merci d'avance.

    Posté par Alexis, 15 août 2014 à 11:41 | | Répondre
  • Bonjour alors jai eter opere le 12 decembre 2013 et sa va faire bientot un ans et jai beaucoup de douleur encore comme avant loperation cest normal?

    Posté par alexandrine, 12 novembre 2014 à 09:29 | | Répondre
  • bonsoir, personnellement, j'en ai fais 3 et ai du subir l'opération qui m'a fait souffrir comme jamais. En sortant de l'hôpital, j'ai encore souffert pendant plusieurs mois, surtout les matin. En sortant de l'hôpital, le chirurgien m'a dit que le pneumothorax était souvent bilatéral, et qu'il était possible que je récidive du côté droit. Ca fait 3 ans mnt que j'ai été opéré, et je redoute qu'il arrive car je ressens des douleurs, pas encore au point du pneumothorax, mais pas loin, et je dois dire que je suis tétanisée... je ne sais pas quoi faire...

    Posté par vanani, 30 décembre 2014 à 22:57 | | Répondre
  • Bonjour, avec un peu de chance quelqu'un de bienveillant me répondra!
    Il y a un peu plus d'une semaine, lors de la marche républicaine j'ai eu mal au côté gauche, au niveau des côtes et vu que j'avais la trachéite je me suis dis que cela était dû au fait que je prenais des quintes de tout terrible, puis j'ai passé toute la journée comme ça en me disant que ca passerai... Le lendemain super mal ... Des que je tousse, que je marche, que j'eternue, que je respire je souffre vraiment. Je suis donc allée chez mon généraliste qui m'a dit que je m'étais cassé une côte en toussant ... Je me suis donc soigner pour ca et il m'a dit qu'en plus je faisais une laryngite et que j'étais pas mal infectée. J'ai pris mes antibiotiques etc.
    Hier ca fait faisait donc une semaine que je souffrait de la cote je suis allée aux urgences, ils m'ont fait une radio des poumons, verdict : Décollement de la plèvre du poumons et apparement cest le nerf coincée qui me fait mal. Ils m'ont laissés sortir en disant que je devais prendre du doliprane.. Jai vraiment hyper hyper mal... J'ai 19 ans je ne fume pas, je ne me drogue pas, et je suis une fille pour info ^^. Je tousse toujours autant et mon généraliste m'a envoyé bouler.. Je ne sais plus quoi faire ? Est ce que vous pensez que jai un pneumothorax ? ... Je suis inquiet pour ma santé, étant à la fac jai beaucoup de mal à suivre les cours Parce que je suis tres fatiguée de tout ca...

    Posté par Lolinette, 20 janvier 2015 à 17:08 | | Répondre
    • Bonjour
      Je comprend pas trop verdict : Décollement de la plèvre du poumons et apparement cest le nerf coincée qui me fait mal.

      Après perso suite à mes 2 pneumothorax quand jai mal je respire à fond si je sens que sa bloque et que je tousse...ça craint,c comme sa que je savais pour la 2ème fois.mais après chaque personne est différente.

      Posté par Réms59, 20 janvier 2015 à 19:18 | | Répondre
  • ben ils m'ont dit qu'apparemment il y aurai aussi un petit nerf qui se serai coincé mais en une semaine je pense qu'il se serait décoincé ca devrait pas durer si longtemps et que j'avais aussi un décollement de la plèvre.
    Et comme vous je ne peux pas respirer à fond sans que cela ne me fasse pas mal et tousser... J'en peux plus, même monter des marchés ca m'est devenue douloureux...

    Posté par Lolienette, 20 janvier 2015 à 19:29 | | Répondre
    • Pour moi décollement de la plèvre ca veut dire qui a pneumothorax.apres je ne suis pas médecin donc je ne sais pas vraiment ceux qu'ils ont voulu dire...moi j'ai eu de l'air entre la plèvre et le poumon c pour sa qu'il y a eu pneumothorax.
      Sinon il faut aller au urgence d'un autre hôpital voir ceux qu ils vont dire.

      Posté par Réms59, 20 janvier 2015 à 19:40 | | Répondre
  • Voilà cest ce qu'ils m'ont dit qu'ils y avaient de l'air .. Enfin bon ... On verra bien

    Posté par Lolienette, 20 janvier 2015 à 19:52 | | Répondre
    • Apres un pneumothorax peut être minim.jai un ami qui en a fait il ne l'on pas opéré,il lui on juste dit de se reposer le temps que l'air s'en aille et que le poumon se remette comme il faut.

      Posté par Rems59, 20 janvier 2015 à 20:06 | | Répondre
  • Bonjour,
    j'avais déjà laissé un commentaire mi-aout.. après un 3ième pneumothorax....
    Aujourd'hui je vais mieux et la plèvre est recollée mais j'ai toujours des douleurs musculaires. C'est TRES long... il faut se reposer pour que ça se recolle si le décollement est minime. Il faut reprendre tout doucement une activité physique normale. Je ne comprend votre médecin (Lolienette), il faut aller voir ailleurs, ne serait-ce que pour être rassurée. En tous cas, l'opération n'est pas obligatoire, loin de là.
    Je vous conseille d'aller voir un pneumologue : ils sont souvent beaucoup moins alarmant que les médecins (et ces derniers mois j'en ai fait plusieurs fois l'expérience) et n'hésitez pas à demander un peu de séances de kiné pour réapprendre à respirer et destresser !!!

    Posté par Alexis, 20 janvier 2015 à 20:29 | | Répondre
  • Je vous vous remercie beaucoup Alexis, ce soir sos médecin est venu et m'a prescrit une radio de nouveau et un rendez vous chez le pneumologue, il avait l'air surpris qu'à 19 ans il m'arrive ca alors que je ne fume pas... Mais bon j'en saurai plus demain. Je vous remercie pour vos réponses cela me rassure , surtout au sujet de l'opération qui n'est pas obligatoire,
    Merci encore !

    Posté par Lolienette, 20 janvier 2015 à 22:39 | | Répondre
  • Je reviens vers vous pour l'histoire de fumer... je n'ai jamais fumé de ma vie ! Et j'en ai fait 3 quand même de ces saletés de pneumothorax... Par contre depuis une dizaine d'année je joue d'un instrument à vent au niveau semi-professionnel. Mon medecin généraliste a toujours été contre, les 3 pneumologues vus depuis aout dernier m'ont toujours rassurée (je suis une fille aussi !) et pensent qu'il faut apprendre à bien respirer... J'ai sans doute un peu plus de risque si je ne gère pas bien la fatigue ou le stres... mais je n'envisage pas d'arrêter une activité qui me comble ! Sauf bien sur si je devais récidiver... j'aviserai alors !
    Peut-être nous tiendrez-vous au courant de la suite ?

    Posté par Alexis, 21 janvier 2015 à 07:04 | | Répondre
  • Bonsoir je fais un pneumothorax spontané cela m est arrivé dimanche assise une méchante douleur dans le dos et du mal a respirer tout de suite j ai vu un médecin de garde qui m a diagnostiqué un déplacement de vertébrés bref! Des le lendemain radio et donc pneumothorax spontané depuis j ai une bon ne sat a 99 douleur dans le dos à droite supprtable je respire profondément sans problème je ne peux m allonger sur le dos ou le cote droit je suis très anxieuse pour les radios de demain les premières c était decollé d environ 2 cms de haut en bas j ai besoin d être rassuré car j ai très très peur je mesure 1 m 64 pour 51 kg j'ai perdu 7 kg en 2014 voilà ?on histoire

    Posté par nature, 03 février 2015 à 19:43 | | Répondre
  • Bonsoir,
    Ne paniquez pas... si c'est le premier, on va sans doute vous préscrire du repos et ça va se recoller tout seul. C'est assez long et anxiogène, il faut reconnaitre... mais comme vous le dites, la douleur est supportable. Il faut éviter de trop bouger pour ne pas la réveiller. Donnez des nouvelles après votre radio de demain... elle devrait montrer un recollement partiel, encore qu'il est tôt mais ce n'est pas bcp décollé...

    Posté par Alexis, 03 février 2015 à 19:53 | | Répondre
    • Merci c est vrai que j ai jamais était aussi anxieuse je vous tiendrais informé de évolution

      Posté par nature, 03 février 2015 à 20:43 | | Répondre
  • Ca fait maintenant 3 semaines que je souffre vraiment, et après avoir fait 3 hôpitaux où ont m'a dit que j'avais rien, il y a une semaine, on m'a dit que je n'avais jamais fais de p'eumorthorax que c'était une erreur d'une interne que c'était seulement le muscle derrière mes côtęs qui s'était déchiré. Bon je suis super rassurée, mais la douleur est belle est bien là.

    Posté par Lolienette, 03 février 2015 à 19:58 | | Répondre
  • En ce qui me concerne, le dernier pneumothorax était très difficilement visible à la radio, par contre au scanner : nickel ! on voyait bien un décollement de 2cm sur le haut, décollé également en bas et derrière...
    Il faut éliminer un décollement persistant et être certain que ce n'est que musculaire... si j'étais vous je demanderai au généraliste un examen plus fin que la radio, histoire d'y voir vraiment quelque chose et d'être rassuré !

    Posté par Alexis, 03 février 2015 à 20:08 | | Répondre
  • Le problème c'est qu'ils m'ont fait passé deux radios, et du coup dans les autres hôpitaux ils m'ont juste mis une perfusion pendant 2h avec des calmants dedans et je dois dire que ca ne m'a pas calmé... Et le médecin des urgences m'a dit que maintenant il fallait que j'arrête de consulter que quand on écouter mes poumons on entendait rien donc rien de grave cest juste "musculaire". Donc pour le moment je fais mine de croire ce qu'ils racontent .. On Verra bien!

    Posté par Lolienette, 03 février 2015 à 20:26 | | Répondre
  • Je vous avoue que j'ai encore des douleurs, parfois vives à la base du poumon et sous la clavicule (et mon pneumo date de l'été dernier !). J'ai encore des séances de kiné et la piscine me fait beaucoup de bien... le stress entretien la douleur... vous verrez bien demain effectivement : pas trop de choix !

    Posté par Alexis, 03 février 2015 à 20:28 | | Répondre
    • Bonsoir,
      je voulais savoir si vous aviez été opéré pour votre pneumothorax ?
      Car pour ma part il s'était recollé de lui-même, mais trois après il m'arrive encore de ressentir comme un pincement vif au même endroit, de temps en temps, sans que j'y pense. Réel ou somatique je ne sais pas en tout cas la douleur est belle et bien là, et les séances de kiné n'y ont rien fait.
      Je voulais savoir si cela s'était arrangé pour vous.

      Posté par clotilde, 11 octobre 2015 à 20:08 | | Répondre
      • *trois ans

        Posté par clotilde, 11 octobre 2015 à 20:12 | | Répondre
      • non pas d'opérations... toujours des douleurs un an après mais moindre et épisodiques. Il faut gérer et faire avec ! Je sais que la douleur peut être vive même s'il n'y a pas décollement... ça s'est arrangé quoi qu'il en soit et j'ai repris à plein mes activités musicales sans soucis.

        Posté par alexis, 04 novembre 2015 à 11:22 | | Répondre
  • Oui je pense que le fait de stresser me fait souffrir encore plus. Et je n'ai pas de radio demain le commentaire date de la semaine dernière la pour le moment je reprend ma petite vie tranquillement

    Posté par Lolienette, 03 février 2015 à 20:36 | | Répondre
  • Bonsoir verdict de la radio 'ce matin évolution positive ça remonte doucement mais sûrement donc ça serait trop long d attendre!une semaine que tout soit revenu surtout'avec cette'douleur dans le dos et la poitrine de ce fait on me passe un cathéter demain pour aspirer l air qu'il reste le drain thoracique dans mon cas ils sont pas OK ! Voilà un peu de stress pour demain on verra bien merci à tous

    Posté par nature, 04 février 2015 à 19:23 | | Répondre
    • Bonjour aujourd'hui on m a donc passe ce fameux cathéter pour retirer de l air tout s est bien passé la radio à la suite à été positive radio à nouveau lundi réponse pour l instant

      Posté par nature, 05 février 2015 à 16:23 | | Répondre
  • Super !!!
    Bonne nouvelle👍
    Reste plus qu'à se reposer et reprendre confiance.

    Posté par Alexis, 05 février 2015 à 16:29 | | Répondre
    • Oui c est certain bcp de stress et d angoisse ces derniers jours je suis toujours embêté avec cette douleur dans le dos tout de même mais on m a dit aujourd'hui chaque chose en son temps qu il fallait que tout se reconnecte !! Que la machine se remette' en route donc la suite lundi en tout merci pour votre soutien ça fait du bien

      Posté par nature, 05 février 2015 à 18:23 | | Répondre
1  2    Dernier »
Nouveau commentaire