INHUMAN

02 août 2013

Pourquoi tu t'épiles ?

epilation2

Heh, ui. Cette question m'a été posée il y a quelques jours par un petit gars que j'ai littéralement eu envie d'enlacer et de remercier de toutes mes forces sur le coup. S'en sont suivies ces affirmations que personne ici ne réfutera, je pense.

"C'est chiant non ? "Ça doit faire mal, ça sert à rien en plus." "On s'en fiche des poils."

Oh. C'est vraiment adorable de généraliser ton cas. Et quel beau cas. Mais malheureusement, qui s'en fiche VRAIMENT des poils ici ? Surtout chez les hommes ? HM ?

Merci à toi, encore.


Et donc voilà, depuis ce jour, beaucoup de questions se posent dans ma tête. Malgré mon immense respect envers les femmes qui assument leur pilosité naturelle, je n'ai pas encore franchi le pas. Pourquoi ? Parce que je suis manipulée par la société ? Parce que je n'aime pas les poils ? Parce que ce n'est pas féminin ? Pour en savoir plus, j'ai décidé de répondre à cette question en détails ci-dessous. Car oui, elle m'a beaucoup fait réfléchir, parce que c'est vrai ça....

Pourquoi je m'épile au juste ?


Parce que les poils ce n'est pas très féminin

Vais-je vraiment répondre à cette question, en 2013 ? Vraiment ?

Parce que je n'aime pas les poils

Non. Je n'ai rien contre les poils et comme évoqué ci-dessus, je trouve ça immensément respectable de voir une femme les garder. Je ne trouve ça ni disgracieux, ni sale, ni viril, ni [insérer bullshit here]. C'est simplement que je ne m'imagine pas avec, rien d'autre. J'ai déjà un visage très enfantin et un corps presque encore adolescent, je n'arrive toujours pas à me considérer "femme" et je préfère qu'on me qualifie de "fille' ou de "jeune fille" alors pour moi, les poils ce n'est pas encore imaginable. Parce qu'à mes yeux, finalement, les poils me renvoient une image de femme adulte. Chose à laquelle je ne m'identifie pas (encore) !

Parce que je trouve ça plus agréable

Oui. Indéniablement, je préfère passer ma main sur mes jambes lisses, y appliquer des soins et même porter des collants sans qu'ils forment des peluches douloureuses avec les tristes poils enfermés dedans. Rien de plus. Avec ou sans, je préfère sans et ça ne va pas plus loin.

Parce que ça plait aux garçons (hihihi)

Vais-je vraiment répondre à cette question, en 2013 ? Oui, bon, allez. Je vais faire cet effort.

Non. De la même façon que j'aime me maquiller et prendre soin de moi et que je le fais pour moi, par passion. Je m'épile... par PASSION ! OUAIS !!!! ^3^ Non, sérieusement, soyons d'accord, l'acte en lui-même ne procure aucun plaisir, au contraire. Mais le résultat, chez moi, me rend juste plus à l'aise avec moi-même, m'apporte plus de confort et donc me rend plus heureuse. Cependant, si je n'ai pas envie de le faire, je ne le fais pas. On va dire tant pis pour ces pauvres garçons dévastés et on va penser à soi. Que nous sommes égoïstes quand même parfois, mince !

Et puis, il semble exister encore dans ce monde des hommes intelligents et qui font attention à notre bien-être comme le prouve l'exemple même de cet article. Alors soyons positives, allez, je suis sûre qu'il y en a beaucoup des comme ça, hein, hein ?! Oui, bon. Veuillez excuser cette phase d'auto-conviction vraiment très peu crédible. Bonne chance.

Parce que c'est la honte d'être poilue

Non. Et un énorme oui pour la société daubement daubique dans laquelle nous vivons. Regardez, nos règles sont honteuses, nos aisselles qui puent sont honteuses, nos vagins (oups je l'ai dit !) sont honteux. Alors forcément, les poils, chez une FEMME ? Attendez ça coule de source que c'est honteux.

La simple réponse que j'ai à cela, c'est le commencement de mon histoire avec l'épilation. Pourquoi et comment j'ai commencé ? Rien d'étonnant. Je faisais du sport dans une équipe féminine, en short. À l'arrivée de l'adolescence, mes copines s'épilaient et commençaient à scruter si les autres filles autour le faisaient aussi. C'est ainsi qu'on se moqua de moi et d'une amie qui, elle, avait plutôt du duvet aux aisselles. Dingue ! À cette époque, je me forcais également à mettre du déodorant dans les vestiaires pour faire comme tout le monde alors que je n'en avais pas besoin. Tout s'explique et j'imagine que c'est comme cela que ça débute pour tout le monde. C'est la honte d'être poilue et de puer du cul. Hop !

Parce que je fais ce que je veux, oh !

Oui. Même si à l'époque, ce n'était clairement pas le cas et que je m'épilais simplement pour faire comme tout le monde et éviter les moqueries lourdes et débiles, aujourd'hui, je peux l'affirmer : si je m'épile c'est que je l'ai décidé, que je suis seule maître de mon corps. Je décide de ce que j'épile, de la forme, des méthodes, de ne pas le faire si ça m'emmerde. Un peu comme passer chez le coiffeur, au final. Est-ce être manipulé par la société de décider qu'on a envie de se faire raccourcir les pointes ? Tant que les motivations et les envies sont réelles, vous pouvez vous maquiller, vous épiler, mettre une robe ou un pantalon, sortir votre chien, la société et les êtres étrangement couillons qui y vivent n'auront pas votre peau. Et les méchants poils pas beaux non plus.


En conclusion

Le poil vaincra, ou non ! Et si le poil a vaincu, il a vaincu et la société doit apprendre à être bon perdant, comme tout le monde.


Et vous, pourquoi vous vous épilez ?


 PS : Hey, venez ici retrouver mon article sur l'épilation de la zouzoute !

Posté par Phocide à 19:58 - Soins/Routines - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

Commentaires sur Pourquoi tu t'épiles ?

    Ah ben ça, c'est une bonne question ! J'aime beaucoup la manière dont tu l'as traité.
    Je me suis posée la question sincèrement, je l'ai même posé à mon chéri. Résultat, j'aime m'épiler quand j'ai envie d'être toute douce, de me crémer et tout et tout, mais quand ça m'arrive de faire la grève du rasoir pendant plusieurs semaines (voire mois) ça ne me gène pas non plus, et mon chéri non plus. En fait, c'est pareil : je m'épile quand J'AI envie.
    Merci de m'avoir fait verbaliser ça ^^

    Posté par Jo la Lose, 02 août 2013 à 20:33 | | Répondre
  • Bon bah en gros j'ai adoré et puis nah, et comme de par hazard, j'ai reçu mon nouveau rasoir Big Moustache Wonder Woman aujourd'hui. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

    Posté par petit-peton, 02 août 2013 à 22:03 | | Répondre
  • Bonjour,
    Alors moi je m'épile pour moi et c'est tout. Le chéri a déjà eu affaire à ma personne au pic de la pilosité et n'a jamais bronché. En même temps être blonde aide beaucoup quand même car là par exemple les jambes ne sont pas nickel mais personne même moi le voit ou le sens( mes poils sont supers fins) et pour le maillot pareil, je le fais pour être assortie à la coupe de ma culotte et pas pour une autre raison.
    Et pour les hommes c'est pareil ils devraient être libres de se raser les aiselles et pas le faire par mode.

    Bonne soirée et bon article.

    Posté par Apple Makeup, 02 août 2013 à 22:40 | | Répondre
  • Bravo!
    Je suis très poilu et je me rase mais j'ai la peau fragile du coup des fois j'espace.
    Heureusement mon homme s'en fiche. Il préfère la peau lisse et moi aussi. Mais il comprends aussi que c'est chiant et que j'en est pas toujours le courage. ùil s'en fou quoi tant que je suis bien ^^

    Posté par Pikopi, 02 août 2013 à 22:56 | | Répondre
  • Tiens, je vais être originale : je m'épile parce que c'est plus agréable. Parce que la peau toute douce post-épilation a un toucher jouissif (surtout pour les jambes, j'ai toujours un petit moment où je me "je suis si douce, si douce, oh mon dieu, si douuuce" de manière presque chantée). Aussi parce que les poils de zézette qui dépassent de la culotte, c'est bof joli quand même (surtout quand t'es brune comme moi).
    Mais des fois aussi, j'ai la flemme. Ça repousse et ça me gêne pas plus que ça, sauf quand je passe ma main sur mes jambes qui commencent à piquer. En fait, tant que je n'y touche pas, ça va. De visu, je tolère ma pilosité. Mais dès que je sens les poils, j'ai envie de m'épiler parce que je me rappelle de la douceur de ma peau sans mes épines de cactus. Donc oui, on va dire que je m'épile pour des raisons sensorielles.
    Puis pour ce qui est de l'amoureux, il s'en fiche je crois parce que j'ai quand même droit aux bisous quand, selon moi, je me transforme en yéti (oui parce que des fois je suis en début de phase de repousse et je me dis que c'est abominable parce que je ne suis plus douce et en fait lui ne le remarque même pas)(ou alors il est gentil et il ne le dit pas... Encore un mystère qu'il va falloir résoudre).

    Posté par Wina, 02 août 2013 à 23:33 | | Répondre
  • Ah, merci pour vos commentaires, on est quasi toutes d'accord à ce que je vois. :3 Et c'est cool, vos mignons sont compréhensifs !

    @Wina : oui voilà c'est ça, je regarde et je me dis : oh ça va c'est pas si terrible en fait youpi le naturel yololo. Puis je touche et là.................... .............. .................. Ah, oui je préfère quand c'est tout doux, un petit peu, quand même. ._.

    Puis vraiment, les collants avec poils c'est juste la pire torture au monde.

    Posté par Phocide, 02 août 2013 à 23:38 | | Répondre
  • Gros PLUS pour cet article !!
    Je n'ai jamais eu rien contre les filles/femmes qui ne s'épilent pas, en soi je le fais plus pour le regard des autres que moi même. Si je pouvais choisir je ne le ferais pas, parce que c'est très contraignant l'épilation! Après comme toi j'adore les jambes douces sans poils. (on se sent un peu comme une poupée :p) Sinon ce serait vachement cool si tout le monde était ok avec les poils....

    Posté par sunsetheat, 02 août 2013 à 23:51 | | Répondre
  • bon ben, moi je vais jeter un pavé dans la marre (ou pas...) je ne m'épile que les dessous de bras, quand c'est nécessaire. Je ratiboise un peu le maillon pour mon confort personnel mais cela s'arrête là. Je suis blonde, les poils de mes jambes ne se voient pas et comme ils sont très fins, ne me gênent pas pour les collants. J'ai un homme qui a des problèmes de peau et se rase environs tout les 2-3 mois. Et il sait que c'est le summum du chiant. C'est lui même qui m'a dit, moi je t'aime comme tu es et les poils ne me gêne pas. Bref, mes poils ne me gênent pas et les autres, comment dire.... je les *biiiippppp* très profondément

    Posté par Cari, 03 août 2013 à 07:57 | | Répondre
  • coucou
    c'est l'éternelle question qui revient en boucle!
    et bien je suis un peu comme toi, je le fais pour me sentir bien avec des jambes lisses, pour faire plaisir à mon chéri (enfin plutôt me faire plaisir de lui présenter des jambes si lisses!!!)
    j'avoue que c'est vraiment pénible de s'épiler: il faut attendre que les poils soient bien repoussés!! par moment j'ai bien envie de ressortir le rasoir!!
    bizou, cindy

    Posté par cindy roussel, 03 août 2013 à 11:32 | | Répondre
  • Merci pour ce partage. En effet, l'épilation doit résulter d'une envie,d'un besoin personnel et non des exigences des autres. C'est de cette façon que les choses doivent être abordées.

    Posté par épilation laser, 05 août 2013 à 08:40 | | Répondre
  • Je le fais parce que j'aime ça. Pour la même raison que je ne passe pas au laser ou à un truc définitif parce que j'aime m'épiler. Ça ne me fait pas mal, c'est de la détente, je prend soin de moi, ça me fait le m6eme effet qu'un massage (je sais je suis chanceuse). Et donc pour moi c'est nécessaire. Et il n'y a pas Que les femmes. Mon frère comme mon mec s'épilent car ça n'est pas agréable, les poils changent de couleur avec la transpi, ça te fait plus transpirer, ça tient chaud, etc... Il y a pleins de raisons autre que la "norme" pour le faire

    Posté par Fluffy, 05 août 2013 à 12:40 | | Répondre
  • J ai 21 ans et je suis une femme naturelle et non raser,épilé et je ne me parfume pas cause allergie ce n est pas pour autant que je pue et suis sale,je me douche tout les matins et pour les jours où je bosse je me passe lla pierre d Alin sous les aisselles qui est un très bon anti transpirant naturel bio,j ai aussi la chance de vivre dans la belle région ariégeoise où une bonne majorités de filles de la pubertée à l âge adulte ne se prennent pas la tête avec ça, d ailleurs les salons d esthétique ne font pas recettes chez nous,et il est tout à fait normal même aujourd'hui de croiser au village de belles jeunes femmes arborant sans complexe leurs pilosité sous les bras ou les jambes et je peut vous confirmer que les hommes mêmes ceux de mon âge adore certains on du quitter le village pour Toulouse continuer leurs études mais ils reviennent tous en majorité pour construire des relations amoureuse durable et fonder un foyer c est dire qu'une femme naturelle est repoussante,pourtant ils ont gouter à la fille citadine raser épiler voir refaite à même pas 25 ans mais pour nous c est un pur bonheur de voir qu' en 2013 il possible d être naturelle sans complexe j ai des copines qui pour raison professionnel sont dans les villes et l'hiver elles reste naturelle mais sont obliger de s épiler leur aisselles et jambes dés les beaux jours cause de cette société de merde où l' on est pas libres d'être sois même.aller courage on dit que la mode est une roue qui tourne nous voilà bientôt à la mode seventies ...!!! Pour ça il faudrait plus d'artiste comme rihanna ou Beyoncé s affichant en public avec les aisselles poilues il n' y à que par les médias que la femme pourrait enfin se sentir libre de sont choix ,continuer la torture ou laisser pousser.vivement ces années futur car nous y arriveront .

    Posté par naturelle, 11 octobre 2013 à 15:47 | | Répondre
    • Je trouve ça ridicule quand j'entends qu'un mec ne sortira jamais avec une femme poilue tout comme la phrase "les hommes n'aiment que les rondes". Tout est une question de gout !
      Quand j'ai pas le temps de m'épiler ou comme maintenant je n'ai plus d'épilateurs, est-ce que mon mec va me larguer ? Nan. Alors je pense que la fille qui a 10 cm sous les bras je dis pas mais je penserais la même d'un mec. Ce ne sont pas les poils qui dérangent mais le côté négligé si on s'en occupe pas. Un jour, j'avais vu une femme au Sephora elle se tondait les poils. Pour qu'ils soient là mais plus petit, que ça la chatouille moins. En parlant avec elle je n'avais pas l'impression qu elle n'avait pas de vie sexuelle. Je pense que c'est vraiment une question de gout. Tu trouveras des mecs qui aiment et d'autres qui n'aiment pas

      Posté par Fluffy, 11 octobre 2013 à 17:06 | | Répondre
Nouveau commentaire