INHUMAN

19 juin 2014

Éduque ta zouzoute !

il_570xN_453468919_bnvp

knickerocker

S'il y a bien quelque chose qui me fatigue et ce depuis de nombreux mois. C'est le manque de prévention, de discussion autour du vagin, en dehors de la maternité, en dehors des mères. Et on m'apprend que ça reste même un peu difficile à trouver comme informations, MÊME enceinte. Alors c'est dire, il y a très peu de prévention et le peu qu'il y a ne concerne pas les femmes et concerné-e-s hors enceintes/mères. Yay ^3^ !

On parle souvent de rééducation après accouchement, de préparation avant accouchement. Accouchement, encore, accouchement toujours. L'air de nous faire penser que le vagin des femmes, leur sexualité n'existent pas sauf si elles enfantent, si elles sont enceintes, mères. Parce que dans ces cas, il faut se rendre à l'évidence, tout de même, ça ne s'est pas fait tout seul, elle a dû faire LE SEXE ! LA GROSSE COQUINE !!!! SALEAUUUUPE §§§§

Alors voilà, je me devais d'en parler ici, parce que ça me fatigue. Si vous ne voulez pas lire de choses sur le sujet, si c'est trop "impudique" pour vous alors que je fais l'intense effort de pas trop utiliser l'horrible mot de VAGIN trop souvent ici, vous pouvez partir mais c'est dommage de rester aveugle sur ce sujet.

knickerocker-cute-animal-panties-6

knickerocker

Le manque d'éducation

Il y a un réel manque d'éducation concernant le soin de sa zouzoute, des muscles de celle-ci pour les femmes nullipares et non enceintes. J'en suis totalement consciente depuis que, ah ? J'ai des problèmes à cause de ça ? Et non, je ne suis ni enceinte, ni maman de 3 enfants pourtant. Incroyable !

Parce qu'ici, par exemple, parler boules "de geisha" fait rougir, sourire, génère des rictus crispés chez les gens. Ce sont des jouets sexuels de la sexualité sexuelle, c'est hihihi rigolo mais qui sait, finalement, à quoi ces boules peuvent servir ? Parce que souvent, sur les packagings même de ces boules vendues en sexshop ou sur des sites de gynécologie, la description change pas mal.

Ici, dans l'imaginaire collectif, ça reste dans le domaine du hihihi sexuel qui apportera plus de confort durant le sexe, tonus musculaire pour faire... plus de plaisir au détenteur de pénis. Mais sinon ? Et si on arrêtait de penser aux zgouegs et qu'on pensait à NOUS ? À notre VAGIN ? AUX MUSCLES DU VAGIN ? Je vous propose de regarder la description de ce type d'objets, dans différents contextes. Des contextes médicaux, c'est flagrant.

Sur ce genre de site bien médicaux, nous trouvons des... "sextoys". Incroyable mais vrai. Mais ils vous seront vendus sous les noms bien sérieux de "boules tonifiantes", "dilatateurs vaginaux" et j'en passe. Ne rougissez plus donc, dites que c'est dans un but médical que vous avez constitué toute votre collection de godes en forme de zgouegs de dragons et à paillettes holographiques, oui oui ! ^___^

wanted-culottes-oreilles-signees-knickerocker-L-DD_zGr

knickerocker

L'importance de prendre soin de sa zouzoute

Alors oui, pourquoi ces objets sont importants ? Comme tous les actes, les soins, massages qui tonifient les muscles de notre zouzoute, HORS référentiel zgouegiste ? Oui. Pensons, regardons notre vagin depuis notre référentiel, pensons à NOS zouzoutes et à leur bien-être.

Parce qu'avant de faire plaisir à autrui, à l'invité, les soins, les objets de ce genre permettent de nous tonifier, d'assouplir notre périnée et renforcer notre plancher pelvien et c'est important pour énormément de points et pour NOUS avant tout. Pour les futures et nouvelles mères, en effet, merci on l'aura compris ! Mais pour toi, là bas, oui toi aussi.

Pourquoi c'est important ?

1 - Parce que le prolapsus

Non, ça ne touche pas que les femmes enceintes et mères. On nous dit que ça se rééduque, beaucoup de mères passent par la phase de rééducation, mais... et si on pouvait s'éduquer la zouzoute et peut-être même l'éviter, tout simplement ?

Sur une femme cis de plus, beaucoup de choses peuvent descendre, allant de la vessie, à l'utérus, au rectum et MÊME au vagin lui-même qui peut se replier sur lui comme une crêpe. Sympa ! D'autant plus que ça ne peut pas vraiment se guérir (à moins d'opérer), simplement se supporter au mieux. Il faut vivre avec et rééduquer, se renforcer après coup.

2 - Parce que les vestibulites, le vaginisme, etc.

Souvent pointés à base de "c'est dans ta tête", ces soucis peuvent aussi être apaisés, éduqués par de simples gestes physiques, un simple oeil bienveillant sur sa zouzoute. Car ces problèmes peuvent être horriblement handicapant, empêcher une femme d'avoir une sexualité tranquille. Il peut même arriver que certaines pensent que c'est impossible à enlever, qu'il faut opérer. Toutefois, il peut en effet s'agir de traumatismes, cela peut être dans la tête et ces conseils ne peuvent pas le régler pour tous.

3 - Parce que la maternité

Et bon, oui ! Je le mets ici tout de même, en dernier parce que faut pas déconner, là par contre, la prévention est au rendez-vous. Soyez mères, fâmes de la France !

À l'arrivée d'un enfant, il est important de prendre soin de son périnée et plancher pelvien avant et après accouchement. Cela peut éviter déchirures, épisiotomies, et... prolapsus (voir point 1).

des-Culottes-avec-des-Oreilles-dAnimaux-raton-laveur

knickerocker

Comment éduquer sa zouzoute chez soi ?

Vous pouvez consulter gynécologues, kinésithérapeutes spécialisés dans la (ré)éducation, évidemment, pour qu'ils vous aident à mieux gérer si vous n'aimez pas tripoter cet endroit, si vous ne le connaissez pas très bien ou si vous avez peur. Mais il existe plein de petits gestes SIMPLES à réaliser chez soi au quotidien, pour avoir une zouzoute en excellente santé, tonique et souple. En voici quelques-uns que j'applique moi-même et avec lesquels j'ai vu un mieux non négligeable, je me vois revivre de la zouzoute en fait, un peu. ^3^

1 - Les objets et vibromasseurs

Ne rougissez pas, franchement on est entre nous, heh ! Mais insérer des objets, peu importe lesquels (destinés à l'usage sexuel de préférence), en prenant soin de les adapter à votre tonicité, tolérance et en les nettoyant (+ préservatif même, si c'est nécessaire) est un bon moyen de tonifier et renforcer les muscles de la zouzoute.

Un crayon lisse, un tube de mascara, un manche de pinceau, un, deux, trois doigts. Sinon des objets de type dilatateurs, godes, vibromasseurs. Le tout, avec une bonne dose de lubrifiant (naturel de préférence, l'huile d'amande est géniale pour ça).

Exercice -> Il suffit d'insérer l'objet et d'effectuer des exercices de contraction et de respiration. Se détendre est le maître mot. Inspirer, contracter 5 secondes puis relâcher en expirant. Le tout pendant 10/20 minutes et si possible quotidiennement. C'est du luxe, surtout pour une zouzoute qui n'est pas habituée à être chouchoutée. Et beaucoup trop le sont, j'imagine.

Pour information : ces objets peuvent être remboursés s'ils font suite à une prescription, n'hésitez alors pas une seconde de plus.

2 - Les huiles & massages

C'est devenu un vrai rituel personnellement. J'adore utiliser des huiles pour chouchouter mes muscles de zouzoute dès sortie de la douche. Amande bio, spéciale massage du périnée Weleda, gel d'aloe vera pur. Tout est bon pour apaiser, assouplir, tonifier et hydrater nos muscles. Des massages doux, voire un peu plus fermes pour décontracter les muscles très tendus et c'est un bon moyen de se connaître et de prendre soin de soi au quotidien.

Exercice -> L'une des meilleures façons de procéder est d'insérer son pouce à l'intérieur, près de l'entrée et de garder l'index en dehors, puis se masser à cet endroit entre l'anus et la zouzoute. :3 Si vous avez des soucis de vaginisme/vestibulite, vous devrez peut-être sentir une boule très dure, voire douloureuse tendue du slip. Il faut aller à son rythme et ne pas se faire mal, prenez votre temps. Vous pouvez utiliser un vibromasseur pile sur cette zone également.

3 - Les boules tonifiantes

À porter en journée, de 2/3h à toute une journée entière, selon le modèle et la matière. Les objets de ce type insérés sur une longue durée permettent de stimuler la contraction naturelle des muscles et accentuer la tonicité, sans s'en soucier ! Pas d'exercice particulier à réaliser donc ou sensiblement les mêmes que pour le point 1 sur les objets.

4 - Glamour : le caca et le pipi

NE POUSSEZ PAS. Voilà tout ce que j'avais à dire sur le sujet, soyez pas déçus, roh.

Exercice -> Evitez au possible la constipation, utilisez de la glycérine, des compléments naturels mais NE. POUSSEZ. PAS.

/!\ Pour le pipi : À ne pas faire souvent et fortement déconseillé si vous êtes facilement sujet aux infections urinaires.

Voir point 1 sur les objets : vous pouvez vous "amuser" à contracter et arrêter votre jet pour tester vos muscles, garder 5 secondes et reprendre. Un bon moyen de vérifier la tonicité de la chose ou... non. :(

En conclusion

Je ne suis évidemment pas une professionnelle de la zouzoute, mais je connais, un peu, beaucoup, mieux la mienne depuis, et je l'aime même super fort. Cet article devait sortir malgré tout, il me chatouillait trop et j'espère qu'il sera le prélude de vos recherches sur le sujet, et que si vous êtes trop novices de la zouzoute, même de la votre vous aurez envie d'en savoir plus et de prendre le plus grand soin d'elle aussi.

AIMEZ VOS ZOUZOUTES. PRENEZ SOIN D'ELLES SVP.

@+ !


Commentaires sur Éduque ta zouzoute !

    Merci de ton article. Mais genre vraiment. Personne n'ose parler de zouzoute. C'est genre trop honteux, et faut surtout pas avoir de problème avec. J'ai un vaginisme partiel, quand j'en parle (rarement), soit on ne me croit pas, soit on me dit que c'est parce que j'ai pas trouvé le bon mec avec qui le faire. Mais que faire quand mon corps refuse que j'insère dans mon vagin ne serait-ce qu'un seul de mes propre doigts ? Je vais acheté l'huile de massage du périnée.
    Merci encore de ton article !
    PS: j'adore les boxers! Saurais-tu d'ou ils proviennent ?
    <3 keur <3

    Posté par Valérie, 19 juin 2014 à 12:09 | | Répondre
    • Merci beaucoup pour ton message, il y a quelques semaines j'avais ce souci, j'avais si mal mais je me forçais à faire mes exercices, me masser. C'était horrible, cette impression de pénétrer alors que le corps ne veut pas, est FERMÉ, littéralement.


      Et là, j'ai vu du mieux, mais tellement mieux, j'ai retrouvé espoir, je commençais à penser que ça allait être fermé définitivement tellement c'était puissant. Car mine de rien, quand c'est fermé, ça a de quoi déprimer, j'avais presque envie de pleurer. J'espère pour toi que ça t'aidera et que ça n'est pas une cause plus complexe <3

      Les culottes sont de Knikerocker !

      Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 13:39 | | Répondre
      • Alors mon commentaire arrive peut-être avec des mois de retard ... je souhaite en tout cas que ce soit le cas, que vous ayez toutes les deux réglé ce problème. Quand bien même, ce que je vais dire pourra en aider d'autres ...

        J'ai moi-même souffert de vaginisme durant un moment : les doigts passaient sans souci, que ce soit les miens ou ceux de mon mec de l'époque, mais dès qu'il s'agissait de son pénis c'était fini. Pourtant, ce n'était pas une question de "bon mec avec qui le faire", puisque déjà c'était pas mon premier et que je n'avais jamais eu ce problème avec les précédents, et que c'est arrivé alors qu'on couchait ensemble depuis plus de 2 ans ... donc Valérie, réponds "Merde." aux gens qui te sortent une connerie pareil !

        La seule chose qui avait changé, c'était ma contraception. Ayant des problèmes de santé liés aux hormones, j'ai eu droit au test de pas mal de pilules différentes. Le jour où j'ai arrêté de prendre des hormones (mais ça marchait très bien sous d'autres pilules donc j'imagine que ça aurait été à nouveau à ce niveau-là si j'étais repassée à une de mes anciennes) + quelques exercices avec des dilatateurs = libération. A nouveau normale.

        Alors j'ai pas de démonstration du lien entre les deux, mais sachant tous les problèmes que peut entraîner une contraception inadaptée (perte de la libido, dépression forte (testé, c'est la merde) ...), je me dis que le vaginisme peut parfaitement en faire parti, que ce soit directement ou après la répétition de douleurs ressenties elles-mêmes liées à ce contraceptif mal supporté (sécheresse vaginale, etc ...).

        Voilà, courage les filles, c'est pas un problème évident à régler déjà parce qu'on n'en parle JAMAIS nulle part et donc que pour savoir ce qu'on a c'est la merde, et en plus parce que ça touche une partie du corps taboue.

        <3

        Posté par Carole, 18 novembre 2014 à 03:00 | | Répondre
  • Je sais pas si c'est suffisant, mais j'adore contracter les muscles de ma zouzoute sur lla zigounette à mon copain, du coup, ça muscle un peu, nan?
    Puis le pipi je fais ça depuis petite, c'est un truc qui m'éclatait, ça, va je doit pas avoir une zouzoute trop molle.

    Merci pour l'article. <3

    Posté par Mrs_Amber, 19 juin 2014 à 12:34 | | Répondre
    • Ui c'est très bien aussi ! \o/

      Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 13:14 | | Répondre
  • C'est dommage de dire qu'on ose pas en parler mais en employant le terme "zouzoute" au lieu de parler d'un "vagin" (appelons un chat, un chat tant qu'à faire) on en fait encore un tabou . :/

    Posté par Vagin, 19 juin 2014 à 12:41 | | Répondre
    • C'est mon terme fétiche et j'aime l'utiliser mais je suis d'accord. Mais la blogosphèèèère bôté tuvoa.

      Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 13:13 | | Répondre
  • Je vais retenir l'idée du massage à l'huile d'Amande .. c'est vrai qu'on pense à se masser à plein d'endroits, mais celui-là doit bien détendre aussi, y a plus de raison de le laisser de coté ! ^^

    Posté par Sheris, 19 juin 2014 à 13:01 | | Répondre
  • Je vais retenir l'idée du massage à l'huile d'Amande .. c'est vrai qu'on pense à se masser à plein d'endroits, mais celui-là doit bien détendre aussi, y a plus de raison de le laisser de coté ! ^^

    Posté par Sheris, 19 juin 2014 à 13:01 | | Répondre
  • Je vais retenir l'idée du massage à l'huile d'Amande .. c'est vrai qu'on pense à se masser à plein d'endroits, mais celui-là doit bien détendre aussi, y a plus de raison de le laisser de coté ! ^^

    Posté par Sheris, 19 juin 2014 à 13:01 | | Répondre
  • Plus je te lis, plus je te kiffe!! J'ai découvert il y a quelques mois que muscler sa zouzoute est trèèès profitable pour pas mal de trucs. Compliqué de trouver des articles parlant de la chose de façon décomplexée et sortant du scénario post-accouchement cependant. Chouette article donc
    Sinon je ne trouve pas qu'utiliser le mot "zouzoute" à la place de "vagin" soit créateur de tabou, bien au contraire, il permet de s'approprier le sujet en le dédramatisant c'est déjà un début. T'appelles ta chatte comme tu veux, le principal c'est de pouvoir en parler.
    Bisou

    Posté par Chaton, 19 juin 2014 à 13:58 | | Répondre
    • <3 Merci ! Oui, c'est pour ça que je me suis lancée dans sa rédaction, je ne me reconnaissais tellement pas dans toutes ces choses post/pré accouchement, ou pour les personnes âgées...

      Et oui, je le pense aussi. Le tabou c'est se taire. C'est minimiser les problèmes, le fond et pas un souci de terminologie et de jonglage de termes qu'on s'approprie chacun à sa façon, à mes yeux.

      Des vagins, ma zouzoute, votre [insérer votre terme fétiche] ! \o/

      Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 14:14 | | Répondre
      • la mienne c'est choupinette

        Posté par Lex, 20 juin 2014 à 13:53 | | Répondre
  • Super article, je n'étais pas au courant de tout l'enjeu
    Ca va me faire une super excuse pour essayer les boules de geishas \o/

    Posté par Julie/lanuitremu, 19 juin 2014 à 14:05 | | Répondre
  • j'aime bien quand tu parles de choses que personne n'osent parlé !!
    Il y a juste un truc dans ton article qu'il vaut mieux évité de faire c'est le stop pipi !! Ma sage femme (oui j'ai eu le droit à la rééduc ^^) me dit ok le faire de temps à autre histoire de voir si on a une bonne retenue ..... mais le faire trop souvent peut provoquer des infections urinaires surtout si on est facilement sujet à ca !!

    Posté par Lilly-May, 19 juin 2014 à 15:21 | | Répondre
    • Merci beaucoup, oui faut pas faire ça tout le temps surtout si l'envie est urgente ! J'ajoute la nuance à l'article

      Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 15:25 | | Répondre
  • Merci pour le tuyau ( sans vilain jeux de mots ) ! Je vais aller acheter de l'huile de massage pour ma zouzoute comme ça j'en aurais peut-être finit avec ses caprices qu'elle me fait de temps en temps c'est un sujet tabou en effet ! Et c'est toujours bien d'avoir un points de vue qui ne se contente pas de dire : tu es enceinte, tu as un cancer ou change de mec ... En conclusion ce post change, mais ce n'est pas une mauvaise chose !

    Posté par chloé, 19 juin 2014 à 15:23 | | Répondre
  • En voilà une damoiselle qui aime sa zouzoute !
    J'ai toujours été très décomplexée par rapport à ça, je trouve ça important, on est plus au 15ème siècle après tout!
    Effectivement, j'avais déjà fait des exercices de ce type parce que j'avais eu la soudaine lubie que "imagine mon vagin il est en mode tente toute détendue?" suite à une descente d'organes d'une pote (bon OKAI elle avait eu un bébé, et pas moi, mais on sait jamais j'te dis). A peine psycho, mais c'est là qu'on se rend compte que les abdo vaginaux, c'est pas du gâteau!
    Bel hommage à cette partie du corps qu'on ne chouchoute jamais, et que certaines maltraitent avec des produits de "toilette intime" (torture tu veux dire? ET NOTRE FLORE C'EST DU PIPEAU?!)

    Posté par Délia, 19 juin 2014 à 16:30 | | Répondre
  • Haha, merci pour cette ôde à la zouzoute ! Je plussoie fois mille. On se préoccupe vraiment pas assez de ça ou alors pour réparer les dégâts une fois que tout est cassé, youpi ! Et les produits de toilette intime : au bûcher !

    De l'eau et des vibros !

    Posté par Inhuman, 19 juin 2014 à 16:42 | | Répondre
  • J'adore la manière que tu as de parler des choses, au moins tu met clairement les pied dans la plat et ça fait du bien. Je voulais aussi renforcer mon périnée pour 1) future grossesse peut être dans un an 2) mr en moi. Désolée pour ce super gros cliché.

    sinon je sais de quoi on parle, ce n'est pas un mystère pour moi mais j'avoue ne pas m’être penchée plus que ça sur la question. Merci pour ce coup de pied au cul!

    bref, je vais mes les offrir les boules de geisha

    Et ... JE VEUX TOUTES SES CULOTTES!

    Posté par Cari, 19 juin 2014 à 18:53 | | Répondre
  • Merci d'oser parler de ce genre de chose, ça fait du bien de lire des blogs beauté un peu moins coincés du derche (oui car lorsque je vois que certaines n'osent même pas écrire le mot "règles" je trouve ça triste...)
    Sinon pour le stop pipi, mon médecin me l'avait absolument déconseillé car ça posait des problèmes urinaires, genre cystite et tout (parce que ça laisserait de l'urine qui macérerait avec des bactéries dans le canal urinaire... voila voila).
    Bonne soirée

    Posté par Samsara g, 19 juin 2014 à 20:30 | | Répondre
    • Oui, j'ai édité une nouvelle fois, ça me semble important de bien nuancer ce point en effet surtout pour les sujets aux infections. Il s'agit pas de se la jouer stop-pipi à chaque pipi évidemment, mais c'est un moyen facile de checker si les muscles vont bien, plutôt que d'insérer des objets, etc.

      Merci encore pour ton commentaire !

      Posté par Phocide, 19 juin 2014 à 21:26 | | Répondre
  • Quand on a eu les cours d'accouchement quand j'étais enceinte j'ai été effarée du nombre de nanas dans mon groupe qui ne savaient pas où étaient leurs périnées !
    Et la sage-femme qui tentait de leur expliquer les bienfaits du massage à l'huile... Imagine leurs têtes ! Ben moi je l'ai fait et no déchirure, no épisio !
    Les boules de geisha ça me tente bien aussi !
    Merci pour l'article !

    Posté par Odreylilith, 20 juin 2014 à 10:29 | | Répondre
    • Merci à toi pour ton témoignage ! Ça file le sourire de savoir que tu n'as pas eu de soucis à ce niveau là et que tu as eu accès aux soins que tous les vagins méritent <3

      Posté par Inhuman, 20 juin 2014 à 12:00 | | Répondre
  • Mouhahaha en voilà un article parfait ! Il m'a fait sourire, je l'ai lu de part en part et en plus de ça, j'ai beaucoup apprécié. Je te découvre, toi et ton blog ( et optionnellement des jeux de zouzoutes ) mais au delà de ça, c'est un super blog et je m'y abonne de ce pas.

    Autre petite précision : Ce sont tes photos, tes culottes et donc tes fesses ? Non parce que.... Tu es CANON ! et tes sous-vêtements sont trop rigolos !

    Bisous, à la prochaine.
    Lou du blog http://loucarnet.wordpress.com

    Posté par Carnet de lou, 20 juin 2014 à 12:02 | | Répondre
    • Merci beaucoup !

      Non, je me serais pas permise de mettre mes fesses comme ça sur mon site beauté haha ! Mais ce sont des visuels pour les culotes knickerocker !

      Posté par Inhuman, 20 juin 2014 à 12:06 | | Répondre
  • Des sujets pas évidents à aborder...
    J'ai découvert il y a peu les massages, avec de l'huile d'amande douce. C'est vrai que ça détend et permet de percevoir les "choses" différemment...
    Bravo pour ton billet

    Posté par Lili, 20 juin 2014 à 15:07 | | Répondre
  • Un énorme MERCI pour ton article ! Ma zouzoute m'a tellement joué de sales tours il n'y a pas si longtemps (problème de vaginisme qui a duré plusieurs années), je savais pas trop comment m'en sortir, et puis j'ai commencé des petits massages à l'huile, ça m'a beaucoup aidé ! Et maintenant le problème est résolu, d'autant plus que j'ai un chéri extrêmement compréhensif (et toubib qui plus est) qui m'a beaucoup encouragée à me masser et à m'explorer. Et je vais me mettre aux boules tonifiantes d’ici peu. Bref ^^

    Je pense que c'est vraiment important d'en parler, de savoir comment prendre soin de cette partie du corps et ne surtout pas avoir honte. On parle souvent des problèmes d'impuissance, des monsieurs zizis qui débandent etc., mais si peu de l'anatomie féminine et des problèmes de zouzoute, c'est triste... Alors encore une fois super article !

    Et j'en profite pour te dire que je suis ton blog depuis pas longtemps et qu'il est génial, et que j’adore ton humour et ta façon d'écrire !

    Et ces slips sont géniaux, je les veux *-*

    VIVE LES ZOUZOUTES

    Posté par Ellaelse, 20 juin 2014 à 18:00 | | Répondre
  • ahh mais j'adore !! Mais MERCI de parler de zouzoute quoi ! Exit les tendances et les sujets faciles, vive les tabous, vive l'ouverture d'esprit ET l'hygiène... très bien cet article bravo

    Mathilda
    www.topknotandteacups.com

    Posté par Mathilda, 20 juin 2014 à 19:03 | | Répondre
  • Super article Margaux ! Ayant moi-même eu des problèmes de ce côté là (et je suis toujours d'ailleurs sensible) je connais pas mal de ces techniques comme la contraction du périnée ou l'utilisation de joujoux pour prendre soin de soi
    Paix à nos zouzouttes !

    Posté par Delphine, 20 juin 2014 à 21:49 | | Répondre
  • Merci pour cet article, ça change un peu des articles que j'ai l'habitude de lire

    Posté par Chloé, 22 juin 2014 à 09:04 | | Répondre
  • Han cet article est génial et confirme mon amour pour toi <3

    Le seul conseil que je n'ai pas compris c'est le dernier ? Si on pousse pas, ça ne sort pas, non ? Ou alors tu parles de pousser à l'extrême ?

    ZOUZOUTE FTW

    Posté par Mariluz, 24 juin 2014 à 11:09 | | Répondre
  • Des sujets pas évidents à aborder...

    Posté par sarah brian, 20 septembre 2014 à 23:15 | | Répondre
Nouveau commentaire