INHUMAN

08 janvier 2014

Vicieuse, vicieuse...

Vicieuse, vicieuse, que je suis paresseuse, les tétons fiers payent le salaire...

Coquine, coquine, je suis une gourgandine... Hiiii. Excusez-moi.

vice28

Vous l'avez peut-être compris avec ces quelques phrases (paroles tirées de La Secrétaire de Pierre Pascual), j'ai cédé au plus beau des vices... pour la seconde fois. J'ai acheté la Vice 2 d'Urban Decay. Et pourtant, c'était loin d'arriver. Aucun des articles, des swatches que j'ai pu voir sur l'internet ne m'avaient intéressée, je ne sais pas comment vous vous êtes débrouillés, dites. :3 Puis... je l'ai tripotée en magasin et je n'ai pu repartir sans. Voici donc 4 maquillages réalisés avec la merveille.

Profitez-en, elle est encore disponible au prix de 48€ chez Sephora.

Une palette comme ça...

vice26

Des fards toujours ultra intenses, soyeux et pigmentés à souhait. Quelques-uns sont peut-être un peu lourds en paillettes comme le Radar ou le Shellshock et il faut parfois s'armer d'une base à pigments ou à fards pailletés (Pixie Epoxy, Glitter Glue...) pour obtenir un résultat optimal.

Des fards comme ça...

vice22_2

vice2_2

Et ce ne sont que 8 swatches parmi les 20 fards qui composent la palette.

Des maquillages comme ça...

vice2_mu

Détail des maquillages

vice23

Fards utilisés

Shellshock, en interne.

Coax, au centre.

Voodoo, en externe.

X-Rated, sur la paupière inférieure.

Dope, pour illuminer.

vice24

Fards utilisés

Toxic, en halo.

Ambush, en ras de cils.

Dope, pour illuminer.

vice29

Fards utilisés

Madness, en interne, sur base noire.

Damaged, en externe, sur base noire.

Prank, en ras de cils.

Dope, pour illuminer.

vice210

Fards utilisés :

Strike, en interne.

Betrayal, au centre et paupière inférieure.

Derailed, en externe.

Dope, pour illuminer.


Gngngn. Et ce n'est qu'un aperçu ! J'ai hâte de réaliser toujours plus de maquillages avec cette beauté.

Céderez-vous au vice, vous aussi ? :3